régime de noel

Comment passer Noël sans prendre 10 kilos

Beaucoup redoutent Noël, souvent synonyme d’excès et de prise de poids. Gymlib.com vient à votre secours avec ces règles d’or pour passer les fêtes sans se priver !

Règle #1 : viandes, poissons et fruits de mer

  • Favorisez les fruits de mer riches en protéines, vitamines (du groupe B, vitamine C) et en sels minéraux de toutes sortes (magnésium, fer, phosphore, calcium, cuivre…), coquillages et crustacés sont en revanche pauvres en lipides ; tourteaux, crevettes, bigorneaux, bulots, homards, langoustes peuvent être consommés à volonté durant les fêtes pour votre plus grand bien.
  • Optez pour des viandes maigres et du poisson.
  • La dinde en évitant une sauce trop lourde ou des féculents pour l’accompagner est la viande la plus maigre avec le poulet et le lapin.
  • Le saumon, même si c’est un poisson gras, sera toujours plus bénéfique que n’importe quelle viande rouge. Préférez un beau poisson blanc qui restera un beau produit de fête.
  • Pour l’accompagner, en aucun cas une sauce au beurre blanc, des œufs, du gras (il en contient déjà !) ou du caviar.
  • Le citron sera votre plus fidèle allier dans ce challenge d’un menu digeste et diététique.

ATTENTION, à éviter :
– Le gibier, le canard, le foie gras en entier, le beurre et l’association viande + gras + féculents.
– Évitez de marier le fromage à vos plats et pourquoi pas remplacer le fastueux plateau de fromage par un trou normand réalisé avec un sorbet frais et de l’alcool, ce qui relancera votre digestion.
Manger du calcium au cours d’un même repas empêche l’absorption des propriétés bénéfiques du poisson (le phosphore principalement) et encrasse les artères s’il est absorbé en même temps que de la viande.

Règle #2 : les légumes

  • Ils aident considérablement à digérer, apportent la satiété, évitant ainsi de se ruer sur les toasts beurrés, les petits pains de Noël et tout ce qui peut traîner sur une table de Noël à portée de main des gourmands !
  • Vous pouvez les cuisiner avec un beurre aromatisé afin de leur apporter du goût, de la rondeur (n’oublions pas que c’est le repas de Noël) et de la subtilité en bouche : n’oubliez pas que le vin sera présent à table et que les accords mets et vins réussis comptent autant que la quantité sur la table.
  • Concernant la salade verte, il est idéal d’ajouter une cuillère d’huile car elle seule permet une parfaite assimilation des vitamines de la salade !

ATTENTION, à éviter 
– Les légumes féculents + du gras : il vaut mieux dans ce cas opter pour des céréales cuites au bouillon parfumé !
– Les champignons sont délicieux mais ne les faites pas cuire dans une trop grande quantité de gras car ils deviendraient parfaitement indigestes !
– Ajoutez du citron ou des agrumes pour apporter de la fraîcheur et aider à une bonne assimilation des vitamines contenues dans les légumes.
– Attention aux sauces

Règle #3 : les quantités

  • Doucement sur le pain, l’apéritif et les mignardises.
  • Vous pouvez manger de tout : foie gras, homard, marrons, viande rouge, gratin, fruits secs etc…. Mais faites attention à la taille des portions, on vous aura prévenu !
  • Buvez de l’eau, le lendemain aucune protéine au menu : de la détox, de l’activité physique et juste profiter d’être en famille !

Bonus : Astuces pour les aliments de Noël :

* La dinde aux marrons doit être consommée avec des légumes, comme toute autre viande ou poisson.

* Présentez le foie gras agrémenté de fruits (raisin, figue).

* Quant au foie gras frais poêlé, garnissez-le d’endives braisées au miel ou de griottes.

* En même temps que le dessert, présentez des fruits.

 

Et si jamais vous n’y arrivez vraiment pas, on a aussi des astuces pour perdre la culotte de cheval !

Sur ce, toute l’équipe Gymlib vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2016 pour vos #PresqueBonnesRésolutions.
À cette occasion, jusqu’au 3 janvier, profitez de 10% de réduction sur toutes nos offres avec le code RESOLUTIONS !

 

Start the conversation