Novak Djokovic régime sans gluten

Joue-la comme Djoko : le régime sans gluten

Novak Djokovic écrase depuis plusieurs années le tennis mondial.
C’est depuis qu’il a commencé son régime sans gluten, en 2010, qu’il s’est littéralement transformé !

 

Le secret de Novak Djokovic : le régime sans gluten

Tout commence en 2010. Quart de finale de l’Open d’Australie. Opposé à notre français Jo-Wilfried Tsonga, le Serbe est pris de vertiges, de nausées et ressent des problèmes respiratoires. Après une interruption médicale, Djokovic s’effondre dans la dernière manche et finit par s’incliner.

Peut-être un mal pour un bien, finalement. Devant sa télé, Igor Cetojevic assiste impuissant à la déroute de son compatriote. Ce dernier, médecin, identifie le fond du problème et décide de venir à sa rencontre. Il s’agissait en fait d’une intolérance au blé et aux produits laitiers.

Novak Djokovic se laisse convaincre et décide alors d’entamer un régime sans gluten. Il perd du poids et devient une véritable bête sur le plan physique. Étonnant quand on sait qu’il avait toujours eu jusque-là la réputation d’être un « bon vivant ». Depuis ce jour, terminé les pizzas. Le tennisman mûrit, progresse, s’affûte et devient le meilleur joueur de tennis du monde.

Igor Cetojevic et Djokovic

Le régime sans gluten

Serve to Win Djokovic

Dans son livre « Serve To Win« , Djoko révèle quelques secrets de son alimentation.

« Ce régime a changé ma vie, ma carrière, m’a fait me sentir tellement mieux que j’ai eu envie de parler de mon expérience, justifie-t-il. Je ne fais pas ça pour influencer les gens, leur dire comment vivre ou quoi manger. C’est un partage au cas où certains pourraient y trouver une utilité. Des gens m’ont déjà dit que ça les avait aidés, c’est agréable. »

On y apprend toute sorte d’habitudes alimentaires étranges adoptées par le Serbe.

Pour commencer la journée, il boit un grand verre d’eau chaude car il est convaincu que l’eau fraîche ralentit la digestion.

En plus de l’eau chaude, le numéro 1 mondial aime aussi les boissons à base de protéine de pois.
Ensuite, avant le petit-déjeuner, il mange des cuillerées de miel de Manuka. Ce miel très cher et qu’on ne trouve qu’en Nouvelle-Zélande est réputé pour ses propriétés antibactériennes et antiseptiques. Il en mange aussi pendant ses matchs.

Autre aliment original : le beurre de cajou (une sorte de beurre de cacahuète haut de gamme).
Djokovic mange également beaucoup d’avocats; ce qui est très bon pour le coeur, les articulations et les tissus musculaires.

Pain et pâtes sans gluten, pastèques, quinoa, salades de mesclun… le Serbe a bien changé ! Son succès a même poussé d’autres joueurs comme Andy Murray à se mettre aussi au régime sans gluten.
Alors, pourquoi pas vous ?
Petit rappel : ce sont des sportifs de très haut niveau, si vous vous contentez de remplacer vos pâtes pesto par des pâtes sans gluten, n’espérez pas trop avoir les mêmes abdos 😉 Sans gluten c’est bien, avec sport c’est mieux !

 

En bonus, voici un petit karaoké qui date de 2008 où on peut notamment voir le corps de Novak Djokovic avant le début de son régime 😉

 

Start the conversation